UWK Webzine

Actus / Vidéos

Norvège : la déforestation ne sera plus autorisée, et c’est le premier pays au monde à prendre une telle décision !

Lecture 1 min.
Urban Wakan
Publié le 21 mars 2020
La gouvernement de la Norvège a pris une décision importante pour la politique écologique du pays, bannir tout type de déforestation ! Cette nouvelle est presque passée inaperçue, sauf sur internet. Et pourtant, c'est une avancée majeure pour l’écologie, car la Norvège devient le premier pays au monde à s’engager à interdire tout type de déforestation sur son sol, dans le but de préserver la nature.

Pour cela, le gouvernement devra imposer des exigences et des règles pour s’assurer que les marchés publics ne contribuent pas au déboisement de leurs forêts.

Cela signifie que le parlement ne permettra plus au gouvernement de signer des contrats à n’importe quelle compagnie pouvant porter atteinte à la conservation de la forêt. Pourtant, de nombreux produits de consommation sont liés justement à la déforestation, à l’instar de l’huile de palme. Le gouvernement s’est donc engagé à ne plus importer de tel produit afin de ne pas participer à la déforestation qui sévit dans d’autres pays.

Selon Nils Hermann Ranum, de l’association Rainforest Foundation Norway, cette décision est « une importante victoire dans la lutte pour préserver les forêts norvégiennes ». Ayant collaboré avec le gouvernement pour parvenir à cette décision, il rajoute : « Sur les dernières années, un bon nombre d’entreprises se sont engagées à stopper leur production de biens provenant de la déforestation».

Cependant, la fondation espère surtout que cette initiative de la Norvège deviendra un exemple pour d’autres pays, spécialement pour le Royaume-Uni et l’Allemagne. En effet, lors du Sommet pour le Climat qui s’était déroulé à New York en 2014, les trois pays s’étaient rejoints pour une déclaration à propos des problèmes de la déforestation. Ils avaient alors annoncé leur souhait commun de « promouvoir un engagement national pour encourager des chaînes d’approvisionnement sans déboisement, notamment par des politiques de marchés publics aux matières premières comme l’huile de palme, le soja ou le bois de construction. »

La Norvège s’est donc positionnée en première dans cette tendance, espérant être suivie par d’autres nations. Bien évidemment, pour se permettre de tourner le dos à la déforestation, elle a dû se concentrer sur d’autres sources. Pour cela, la Norvège, qui est considérée comme l’un des plus grands producteurs de gaz et d’huile dans le monde, s’est mise à exploiter depuis quelques années ses réserves trouvées dans la Mer du Nord, avant de s’attaquer à la Mer de Barents, située dans l’océan Arctique.

Rédigé par Jérémy B., démotivateur