UWK Webzine

Actus / VidéosConférencesInterviews / Conférences

Laurent Alexandre - Les Transhumanistes neuro-révolutionnaires (ou pas)

Lecture 1 min.
Urban Wakan
Publié le 29 février 2020
Un Laurent Alexandre très convaincu et néo-transhumaniste dans cette conférence d'USI Events. Mais à écouter quand même attentivement ne serait ce qu' une seul fois pour avoir une idée du "pire" et de la destiné sombre et déshumanisée que nous réserve les GAFAM. Et à quel point il est donc urgent de s' intéresser au capacité encore trop peu explorées de notre Conscience et au développement du vrai potentiel Humain si l' on ne veut pas finir en Cyborg robotisé sans âme ni Esprit.

RÉSUMÉ CONFÉRENCE

Laurent Alexandre, ancien chirurgien, spécialiste français de l'intelligence artificielle et président de DNA Vision, société spécialisée dans le séquençage du génome humain. Il contribue grandement au travers de ses livres et conférences à vulgariser et à défendre l'idéologie Transhumaniste en France.

Faut-il mettre des limites à l'Intelligence Artificielle ? Comment la maîtriser et doit-on l'interfacer à nos cerveaux biologiques ?

A l'ère des prothèses cérébrales, le risque de neuro-manipulation, de neuro-hacking et donc de neuro-dictature est immense selon Laurent Alexandre.

Ray Kurzweil directeur du développement et ingénieur en chef de Google, ce Géant du Web considéré aujourd’hui comme déjà le leader mondial des neurotechnologies, déclare début 2014 que les nanorobots intracérébraux pourront nous connecter à Internet d’ici 20 ans !

Cette situation inquiétante nous fait réfléchir sur l’avenir : ces neurotechnologies sont littéralement révolutionnaires en ce qu’elles bousculent l’ordre social. Il est urgent pour Laurent Alexandre, d’encadrer le pouvoir des neuro-révolutionnaires (encadrer ne veut pas dire stopper, c'est le propre de Laurent Alexandre de tenir ce double language car en réalité c'est un Transhumaniste convaincu) sinon nous laisserons des entreprises tels que Google transformer l’humanité : plus qu’’un moteur de recherche, Google sera devenu une neuroprothèse, il vous fournira des réponses avant même que vous ne vous les posiez.

Notre avenir se postionne ici : la maîtrise de notre cerveau va devenir le premier des Droits de l'Homme.