UWK Webzine

Actus / Vidéos

Cet Arbre extraordinaire, âgé de plus de 400 ans, a des branches qui s’étendent sur 1 580 mètres carrés !

Lecture 1 min.
Urban Wakan
Publié le 24 octobre 2020
L’Angel Oak (Chêne Ange en français), est un arbre à l’aspect féérique situé en Virginie dans le parc Angel Oak, sur l'île de Johns près de Charleston en Caroline du Sud aux États-Unis. L'âge de ce chêne est estimé entre 400 et 500 ans. Il mesure 20 mètres de haut (l’équivalent d’un immeuble de 6 étages), fait 8,5 mètres de circonférence, et ses branches s’étendent sur 1 580 mètres carrés. Il génère une zone d'ombre de 1 600 m2 et sa plus longue branche mesure 57 mètres !

Il doit son nom à l’Angel Estate, un domaine qui appartenait au couple Justus Angel et Martha Waight Angel. Mais d’autres légendes locales racontent que les Esprits d’anciens esclaves apparaissent autour de l’arbre sous la forme d’anges.

L'arbre se trouve sur une partie des terres ayant appartenu à Abraham Waight en 1717.

On estime son âge à 400-500 ans ; l’Angel Oak a donc survécu à de nombreux ouragans, inondations et séismes. Il a été endommagé par l’ouragan Hugo en 1989, mais s’en est bien remis et continue de se développer.


© Jon Arrowood Photography

Le chêne de Virginie est une espèce présente dans le sud des États-Unis et notamment dans les plaines côtières des Carolines du Sud et du Nord. C’est un arbre qui a un port large et étendu, préférant s’étendre plutôt que pousser vers le haut. L’Angel Oak, étant donné son âge, a eu le temps de faire les deux. Ses branches partent dans toutes les directions, certaines plongeant même dans le sol pour ressortir un peu plus loin.


© Aaron Reed

Ce chêne appartient désormais à la ville de Charleston. Un récent projet de construction d’appartements près de l’Angel Oak est à l’étude et la S.C. Coastal Conservation League (la ligue de conservation du littoral de Caroline du Sud) se bat pour qu’il ne voie pas le jour.
Cette dernière estime en effet que ce projet d’urbanisme modifierait l’écoulement des eaux souterraines qui alimentent l’arbre et dépeuplerait les forêts voisines dont les systèmes de racines sont intimement liés à celui de l’Angel Oak.

L’Angel Oak est présent dans le roman The Heart of a Child d’Emily Nelson.

Le site accueille également plusieurs événements artistiques et sociaux au printemps et en été comme ci-dessus avec l'Artiste Frank DeLoach.

Source : Wikipedia, VisitTheUSA, South Carolina Living